3 votes

Tavernolles

Seul des trois grands hameaux n’apparaissant pas dans le nom de la commune, Tavernolles a longtemps été partagé entre les communes de Brié-et-Angonnes et Poisat, et ce n’est que dans les années 1970 que ce hameau a été unifié. Si Brié est le lieu du pouvoir administratif, c’est à Tavernolles que l’on trouve le pouvoir économique, avec un centre commercial fréquenté aussi bien par les briataux que par leurs voisins herbigeois et jarrois.

Le nom de Tavernolles (« Tavernollas ») date du XIIème siècle. Il nous rappelle qu’il y avait dans ce hameau une taverne, une « auberge à un relais de route ». Le lieu est en effet bien positionné, sur la route venant du Mont-Genèvre, le plus accessible de tous les cols… c’est la route qui mène en Italie, toutes les armées sont passées par là.

Le 7 mars 1815, le 7ème régiment de ligne de Chambéry, commandé par le Colonel de La Bédoyère, se rallie à l’Empereur Napoléon, de retour de l’Ile d’Elbe. La rencontre a lieu sur la commune, à la hauteur du château de l’Enclos. Le Colonel, en se rangeant aux côtés de l’Empereur avec tout son régiment, permet à celui-ci, après une halte à l’auberge de Tavernolles, d’entrer le soir même dans Grenoble.



Auteur : d’après Suzanne Ehrhard

--- [Dernière mise à jour: .] ---