Briançon

Issu, comme Brié, du gaulois « Brig » (forteresse), qui a également donné le mot latin « brigantione » (ancêtre du mot brigand, un soldat à pied qui a mal tourné), le nom de ce hameau se réfère-t-il à la maison-forte de Brié ?

Autres possibilités : la présence d’une personne venant de Briançon, ou le fait que la zone d’influence des « brigantini » (les premiers briançonnais) s’étendait jusqu’aux confins de Grenoble. On trouve d’ailleurs plusieurs Briançon dans la région, dont une rivière près de Theys.



Auteur : d’après Suzanne Ehrhard

--- [Dernière mise à jour: .] ---