0 vote

Mont Rolland

A première vue, on pourrait penser qu’il s’agit de la colline (le mont) du dénommé Rolland. Pas si sûr que ça…

Selon Jean-Claude Michel (dans « Isère gallo-romaine », paru en 1985), ce pseudo-tumulus aurait été d’abord connu sous le nom de « Mollard-Rond », devenu par corruption « Mont Rolland ». On trouve d’ailleurs trace, dès le XIIIème siècle, d’un Mollard sur la commune de Jarrie (à laquelle Mont Rolland a été rattaché jusque dans les années 1970).

Le mot « mollard » désigne, dans le Dauphiné mais aussi en Bourgogne et dans le Lyonnais, une butte, une hauteur. Ainsi, là où certains ont voulu voir un tombeau antique d’époque celtique ou gallo-romaine, il ne s’agirait, selon toute vraisemblance, que d’un tertre de formation naturelle, une bosse morainique (relief glaciaire).



Auteur : d’après Suzanne Ehrhard

--- [Dernière mise à jour: .] ---