0 vote

1792 - Une commune révolutionnaire

Image représentant :

Les paroisses deviennent commune

En 1792, la suppression des paroisses par les autorités révolutionnaires donne naissance à la commune de Brié-et-Angonnes. Une partie du hameau de Tavernolles, qui dépendait de Poisat, ne sera rattachée à la commune que dans les années 1970, tout comme le hameau de Mont Rolland, qui dépendait de Jarrie.

Brié

Le nom de Brié viendrait de l’appellation « Brig », forteresse en gaulois. En 1339, Brié est une maison forte qui forme, déjà associée aux Angonnes, l’une des sept mistralies du mandement de Vizille (les mistralies étaient les zones sur lesquelles le mistral, un collecteur d’impôts chargé de percevoir le tiers des produits des actes de justice relatifs aux habitants, exerçait son office).

Les Angonnes

Le nom des Angonnes viendrait, lui, d’un mot latin signifiant « dans les courbes ». Il est donc probable que la route qui traverse le hameau suive les courbes d’un chemin très ancien. Là, fut construite, au début du XIIème siècle, la Chapelle Saint Hyppolite, joyau du patrimoine local, et même départemental.



Auteur :

--- [Dernière mise à jour: .] ---