0 vote

Suivez l'évolution du chantier jour à après jour

Suivez l’évolution du chantier grâce à la galerie de photos !

octobre-novembre 2010

  • La salle de sports est hors d’air. A l’intérieur, huisseries et murs intérieurs sont en place, et les électriciens préparent l’installation des plafonniers. Sur le toit, les travaux d’étanchéité ont été réalisés (qui ont occasionné un léger incendie, heureusement sans conséquences graves).
  • Le bâtiment scolaire est apparu an quelques jours, avantage de la charpente bois (préconstruite avant d’être montée sur site) ! Les charpentiers travaillent d’arrache-pied à la toiture. Objectif : être hors d’eau avant Noël ?
  • La cantine est hors d’eau, les murs intérieurs montés, les portes installées, l’isolation du plafond mise en place. Des câbles électriques sortent de partout, et les deux espaces réservés aux enfants de maternelle et d’élémentaire sont maintenant bien visibles. Quant au toit, après avoir été goudronné, puis recouvert d’une toile imperméabilisante, il a été complété par l’ajout d’un terreau pour végétalisation de toiture... en attendant les futures plantations .
  • Le gros oeuvre arrive à sa fin : les palissades sont tombées, les travaux de remblai à la jointure entre maternelle et futur groupe scolaire sont en cours, et la rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, qui conduira de la maternelle à la cantine, se laisse deviner. Et puisque la période du bétonnage est terminée, centrale à béton et grue ont disparu du paysage communal...

mi-octobre 2010

  • La salle de sport est bientôt hors d’air : les huisseries sont en cours de mise en place, et les vitres suivent. Des portes sont installées, et les cloisons des placards mises en place. A l’extérieur, l’isolation est mise en place ainsi que les évacuations.
  • Ne seraient les ouvertures qui permettront de faire pénétrer la lumière naturelle dans le réfectoire, la cantine est hors d’eau : la toiture est posée, qui accueillera bientôt du matériel isolant, préalable essentiel à la dépose de la future toiture végétalisée. A l’intérieur, mise en place d’huisseries.
  • La structure horizontale du bâtiment scolaire est terminée : toutes les dalles sont coulées. Le bâtiment va maintenant prendre de la hauteur.

mi-septembre 2010

  • Du côté de la salle de sport, toutes les dalles ont été coulées, de même que les plafonds des sanitaires et vestiaires. Le plafond (PVC ?) est installé : la salle est partiellement hors d’eau.
  • La cantine est l’objet d’un grand remue-ménage : creusement de tranchées, installation de canalisations... il faut préparer les dispositifs d’évacuation des eaux usées et les sanitaires, outils essentiels d’une telle installation. La base de la grande baie vitrée du réfectoire — qui donnera sur la cour — est identifiable, tout comme les différents locaux techniques et les sanitaires, à l’entrée de la cantine. Dans la foulée, les dalles sont coulées, et l’entreprise Manca investit le chantier et commence à monter la charpente du bâtiment.
  • Côté bâtiment scolaire, le premier mur est sorti de terre, et les fondations permettent de découvrir l’emprise au sol de ce futur bâtiment : 8 classes, une salle de garderie, des locaux pour les enseignants et la direction, une bibliothèque, un préau.

2 septembre 2010 : rentrée scolaire

  • Le béton est de retour sur le chantier : la dalle de la salle de sport est coulée !
  • Côté cantine, les murs continuent à apparaître.
  • C’est maintenant au tour du bâtiment scolaire de s’apprêter à sortir de terre : premiers tracés, et premiers coups de pelleteuse.

mi-août 2010

  • L’ossature bois de la salle de sport a été installée (murs et plafond), et le coulage de la dalle ne devrait pas tarder. Sur la photo extérieure (voir la galerie), on voit le local technique, situé entre salle de sport et classes.
  • Plusieurs des murs de la cantine sont coulés : le lien entre cantine et salle de sport devient perceptible.

première quinzaine de juillet 2010

  • Les murs de la salle de sport sont en place : on identifie les placards de rangement et les deux vestiaires, la porte donnant sur le four (accès sans passer par l’école), les portes donnant sur le hall. Bientôt ce sera le tour de l’étage supérieur.
  • Les travaux de fondation pour la cantine ont commencé.

juin 2010

  • Arrivée de la grue (fixée sur une plateforme de béton spécialement coulée pour l’occasion), de la centrale à béton et des baraques de chantiers, des coffrages
  • Début des travaux de fondations
  • Les premiers murs sont coulés : la salle de sport sort de terre

mai 2010

  • Aménagement (renforcement) du chemin de Léva et réalisation d’une plateforme pour le terrain de construction
  • Pose de canalisations
  • Terrassement
Image représentant : La concasseuse
La concasseuse

Au cours de cette période, les curieux auront pu voir à l’œuvre un drôle d’engin : un concasseur, qui a permis de concasser sur place les pierres et roches extraites du terrain, afin de permettre leur utilisation en soubassement du terrassement. Il s’agit là d’une initiative qui relève du développement durable, un aspect important pour notre chantier scolaire : économie en matières premières, limitation du trafic routier (puisque le matériau est traité sur place).

Image représentant : Film plastique
Film plastique

Autre originalité : un film de géotextile a été déroulé sur toute la superficie destinée à la future construction, qui sera recouvert d’environ 40 cm de remblai, et dont la fonction sera de protéger le bâtiment contre les remontées d’humidité et autres.

30 avril 2010

Image représentant : Première pelleteuse au Barlatier (30 avril 2010)
Première pelleteuse au Barlatier (30 avril 2010)

fin avril 2010

Mise en place des palissades sur le terrain de l’école maternelle, destinées à sécuriser le chantier vis-à-vis des enfants. Deux zones grillagées - observatoires - ont été mises en place pour permettre aux enfants et aux enseignants de suivre en direct l’évolution du chantier.

Image représentant : Suivi de chantier
Suivi de chantier

Les enfants se sont immédiatement approprié ces observatoires : ils ne manquent pas d’aller suivre les mouvements des engins lors des récréations, et sollicitent leurs enseignants pour l’apprentissage de nouveaux mots très liés au BTP… concasseuse, pelleteuse, … !

fin mars - début avril 2010

Sélection des entreprises et signature des contrats.

DescriptionEntrepriseCoût TTC (€)
Gros œuvre / Maçonnerie Lagier (Monestier de Clermont) 491.431,62
Structure bois / Isolation / Bardage Manca (Champ-sur-Drac) 685.429,99
Couverture / Zinguerie Manca (Champ-sur-Drac) 77.903,85
Etanchéité / Végétalisation SEI (Voiron) 217.672,00
Menuiseries intérieures / extérieures bois Berriat Bâtiment (Sassenage) 431.105,38
Cloisons / Doublages / Isolation / Faux-plafonds SAIT (Bresson) 134.948,87
Chape plancher chauffant Mignola (Challes-les-Eaux) 51.808,33
Carrelages / Faïences Mignola (Challes-les-Eaux) 100.639,90
Sols souples Rastello (Saint Martin d’Hères) 65.990,50
Peintures intérieures / extérieures Bossant Lovera (Vizille) 67.678,88
Serrurerie / Menuiseries métalliques Chorier (Fontaine) 40.967,78
Electricité courants faibles et forts CEGELEC (Grenoble) 191.339,58
Plomberie / Chauffage / Ventilation CISEPZ (Grenoble) 526.240,00
Equipements cuisine RAF (Vourey) 40.281,28
Terrassements / VRD / Aménagements extérieurs EUROVIA (Echirolles) 305.497,22
TOTAL 3.428.935,17

janvier 2010

Lancement des appels d’offre pour les entreprises.

mardi 8 décembre 2009

La demande de permis de construire pour la future école du Barlatier est déposée.

fin 2008 / début 2009

Initié par la municipalité précédente, le projet de construction d’une nouvelle école au Barlatier est devenu réalité à travers le concours d’architectes qui s’est déroulé fin 2008/début 2009.

Suite à l’appel d’offres publié par la commune à l’été 2008, 45 dossiers avaient été réceptionnés en mairie. En octobre, un premier examen par la Commission d’Appel d’Offres puis un jury composé d’élus et de professionnels dégageait les noms de 3 architectes admis à continuer le concours.

Le 17 mars 2009, le jury découvrait les esquisses proposées par les 3 lauréats. S’appuyant sur les dossiers proposés par les architectes ainsi que sur l’analyse des offres établie par la programmiste, le jury retenait dans un premier temps deux des dossiers, avant de finalement choisir le projet proposé par Alain Rimet et ses collaborateurs.

En parallèle, la commune, après des années de négociation, concluait un accord amiable avec le propriétaire du terrain : le 24 septembre, en échange de terres agricoles, la commune de Brié-et-Angonnes devenait propriétaire du terrain sur lequel sera construit l’école.

Depuis mars, architecte, élus, services municipaux et enseignants ont travaillé régulièrement sur le dossier, passé du statut d’esquisse à celui d’avant-projet sommaire, puis d’avant-projet définitif. Aujourd’hui, alors que début la période d’instruction du permis de construire, l’heure est également aux appels d’offre. Le chantier devrait normalement démarrer au printemps 2010.

Image représentant : Vué générale (esquisse)
Vué générale (esquisse)
Image représentant : Vue depuis la cour (esquisse)
Vue depuis la cour (esquisse)


Auteur :

--- [Dernière mise à jour: .] ---